Formations

Catalogue de formations

Au delà du conseil nous attachons beaucoup d’importance à la transmission du savoir. Les associés et experts de Clarity, s’appuyant sur leur expérience du terrain, ont développé des programmes de formations adaptés aux besoins des professionnels du secteur.

Formations

Catalogue de formations

Au delà du conseil nous attachons beaucoup d’importance à la transmission du savoir. Les associés et experts de Clarity, s’appuyant sur leur expérience du terrain, ont développé des programmes de formations adaptés aux besoins des professionnels du secteur.

by adminClarity

Notre Catalogue

Le secteur des NTIC connait une profonde mutation avec la convergence des réseaux et des services liée au développement des réseaux haut et très haut débit (fibre optique, 3G, 4G, bientôt 5G..) et l’apparition des OTT ; le mode consommation change et la chaine de valeur des opérateurs de télécommunications, qui voient peser une menace sur leurs revenus traditionnels issus du trafic commuté national et international, doit évoluer en conséquence.

L’objectif de cette formation est de comprendre, d’une part, les impacts de l’arrivée du tout IP et des OTT sur la chaîne de valeur, d’autre part, les impacts de ces mutations sur l’ensemble des volets de la réglementation / régulation sectorielle : régime d’accès, régime de la concurrence, nouvelles problématiques, telles que la protection de la neutralité du Net, du consommateur, des données personnelles, etc.

Nous examinerons avec les participants comment adapter la régulation aux évolutions du marché.

A l’heure de l’Internet, du haut débit et du très haut débit, la demande croissante de bande passante provoque une remise en cause des réseaux existants. Pour répondre aux besoins en bande passante, de nouveaux réseau d’accès à haut et très haut débit Fixe et Mobile et de transmission en fibre optique sont nécessaires. Or les déploiements d’infrastructures fibre optique nécessitent des investissements considérables.

Tandis que les opérateurs aspirent à la rentabilité, les régulateurs aspirent à la préservation de la concurrence, et à la création d’un environnement favorable au développement du secteur.

Cette formation permet de comprendre les multiples enjeux du partage : enjeux technico-économiques, enjeux de régulation et de concurrence, enjeux de développement du secteur. Nous examinerons notamment avec les participants comment éviter la constitution de nouveaux monopole préjudiciables au développement des NTIC.

Le « Mobile Money » et les Services Financiers Mobiles sont des services offerts de plus en plus communément par les opérateurs mobiles mais aussi par les banques à leurs clients.

Nous verrons avec les participants ce que ces services regroupent exactement. L’étude des enjeux de ces services, de leur fonctionnement, des modèles commerciaux, des succès, mais aussi des échecs, et des raisons les expliquant, permettront de mieux comprendre l’écosystème dans lequel ils évoluent.

A travers cette étude, nous verrons que les aspects réglementaires ont un impact déterminant sur le développement des services financiers mobiles : quel modèle de régulation adopter pour quels résultats ? quels sont les rôles respectifs des régulateurs bancaire et sectoriels ? quelles sont les nouvelles problématiques réglementaires et concurrentielles sur les marchés parvenus à maturité ?

Qu’est-ce que le peering ? Pourquoi le peering dans une formation sur l’interconnexion ? Parce que la voix est DÉJÀ de la data. Parce qu’irrémédiablement l’interconnexion est et sera du peering.

Le haut débit internet va totalement modifier les objectifs et les modalités de l’interconnexion en passant de l’interconnexion « voix » à l’interconnexion « data ».

 

Cette formation a pour objectif de permettre aux participants de mieux appréhender et mieux anticiper ces bouleversements, tout en étudiant les modalités actuelles de l’encadrement de l’interconnexion voix, car celle-ci correspond encore aux préoccupations majeures des acteurs du secteur en Afrique.

Cette formation inclut la visite d’un point de peering / Datacenter majeur.

Les autorisations 3G et les fréquences correspondantes sont un peu partout en Afrique déjà attribuées. L’heure est désormais à l’attribution de licences 4G. La 5G est déjà en discussion. Que faut-il en attendre ?

Après avoir examiné le régime des licences et autorisations sur le plan institutionnel, ainsi que celui de l’attribution des fréquences, nous examinerons avec les participants les enjeux que ces régimes d’accès représentent au regard du développement du très haut débit Mobile : qu’est-ce que le très haut débit Mobile ? Quels sont les coûts sous-jacents ? Comment valoriser de manière adéquate les licences et les fréquences y afférentes ?

Cette formation a pour objectif de permettre aux participants de comprendre les enjeux et les évolutions des régimes d’accès à l’heure du tout IP et de valoriser aux mieux les licences et fréquences du Haut et Très Haut Débit.

L’objectif de cette formation est de fournir une compréhension globale des fondamentaux de la régulation du secteur des NTIC : Quelles sont les raisons d’être de la régulation du secteur ? Qui en sont les acteurs ? Quels en sont les outils ? Quels sont les grands enjeux actuels et à venir ?

Cette formation s’adresse en premier lieu à tous ceux qui ont besoin de comprendre et maîtriser les bases de la régulation dans le secteur des télécommunications. Elle est en particulier essentielle pour ceux qui commencent ou veulent développer leur carrière au sein d’un régulateur ou d’un département règlementaire d’un opérateur, même s’ils ont une expérience préalable dans le secteur.

Le réseau d’accès, qui constitue le dernier maillon permettant un accès direct au client final, est au cœur des enjeux de régulation car il est réputé coûteux et/ou difficilement duplicable. Il fait donc l’objet d’une attention particulière des opérateurs, qui aspirent à acquérir ou conserver une force de frappe tout en optimisant leurs coûts, et des régulateurs, qui aspirent à préserver la concurrence en créant un environnement favorable au développement du secteur.

Cette formation permettra aux participants de comprendre les enjeux technico-économique des réseaux d’accès haut et très haut débit fixes et mobiles : déploiement, coût et rentabilité, ainsi que les enjeux de régulation : préservation de la concurrence, mais aussi de l’investissement.

A l’heure de l’internet, du haut débit et du très haut débit, le besoin en capacités de transmission explose. Les transmissions hertziennes ne suffisent plus, la construction de réseaux fibre optique devient une nécessité. La rentabilité de ces nouvelles infrastructures et l’accès partagé sont des questions cruciales pour le développement du secteur.

Cette formation permettra aux participants de comprendre les problématiques portant sur les questions techniques : construction, gestion et exploitation ;  les enjeux économiques : coûts et rentabilité de ces réseaux ; les enjeux juridiques : contrats de construction : maitrise d’œuvre, maitrise d’ouvrage, assistance à maitrise d’ouvrage, mais aussi les différents types de contrats de concession pour la construction et pour la gestion et l’exploitation… ;  les enjeux de régulation : licences, autorisations, encadrement des offres sur les infrastructures essentielles…

Le marché des télécommunications est en pleine évolution. Les marchés de détails se restructurent autour d’offres nouvelles afin de rester compétitifs et rentables malgré la pression à la baisse des prix et l’apparition de la data.

Cette formation a pour objectif de de permettre aux participants de mieux comprendre l’évolution de la construction des tarifs de détail (bundle, illimité, forfait data, etc.) et adapter la régulation en conséquence.

Les OTT (Over The Top) sont des sociétés de services qui utilisent le réseau Web pour fournir des services Telecom (SMS, MMS, voix, vidéos, texte, images, groupes etc.) se substituant en partie ou totalement aux services des opérateurs de réseaux.

Nous étudierons avec les participants les différents business model d’OTT, comment ils génèrent des revenus. Nous examinerons également s’ils cannibalisent réellement les revenus des opérateurs et comment ceux-ci peuvent les utiliser pour développer leurs propres revenus. Enfin, nous analyserons les problématiques juridiques et réglementaires soulevées par les OTT, notamment leur impact sur les outils traditionnels de la régulation.

Le marché des opérateurs de réseaux de télécommunications (MNO) est restreint à un faible nombre d’acteurs en raison, d’une part, de l’usage de ressources rares, et, d’autre part, de l’importance des investissements pour le déploiement d’infrastructures.

Les opérateurs Mobiles Virtuels (MVNO) ne sont en revanche pas limités en nombre puisqu’ils utilisent les infrastructures existantes d’opérateurs partenaires (les MNO). L’existence de MVNO permet en conséquence de développer la concurrence et la différentiation des offres de services.

Nous examinerons avec les participants les modèles de MVNO qui contribuent effectivement au développement de la concurrence, ainsi que la régulation qui leur est applicable.

L’analyse des marchés est à la base du processus de régulation, mais avant d’analyser un marché, encore faut-il pouvoir recueillir les données permettant de l’observer.

Qu’est-ce qu’un Observatoire des marchés ? comment le construire ? quelles données collecter ? Comment les analyser et les fiabiliser ?

Nous verrons, au cours de cette formation, comment se déroule concrètement le processus d’observation et d’analyse des marchés, de détermination des marchés pertinents et des opérateurs y exerçant une influence significative (opérateurs dits dominants).

Les Autorités de régulation des télécommunications disposent en général d’une indépendance financière. A ce titre, elles reçoivent, des ressources provenant directement des acteurs et des activités du secteur des télécommunications. Certaines ont vocation à alimenter leur budget, d’autres non.

Durant cette formation, nous passerons en revue avec les participants les différents types de ressources prélevées par les Autorités de régulation : attribution des ressources rares (numérotation et fréquences), autorisations d’exercice d’activité dans le secteur, contributions sectorielles (SU, R&D, etc.)

Après avoir étudié les bases sur lesquelles ces prélèvements peuvent être assis, nous examinerons les moyens de contrôles dont les Autorités de Régulation disposent pour s’assurer de l’exactitude des informations qui leurs sont communiquées par les opérateurs.

De nombreux pays déploient des infrastructures fibre optique, des réseaux de transmission haut et très haut débit qu’ils doivent servir à de nombreux acteurs : aux opérateurs licenciés, aux fournisseurs d’accès Internet autorisés, aux administrations et aux entreprises.

Comment les rentabiliser ? Quels produits et services fournir en complément des produits et services que les opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet commercialisent déjà ?

Cette formation a pour objectif d’apprendre aux participants à définir les offres et construire le Business Plan d’une infrastructure de transmission Haut et Très Haut Débit.

Les fonds de service universel ont été créés pour permettre à l’Etat de développer les infrastructures et les projets novateurs en matière de TIC. Constitués sur la base des contributions des opérateurs ces fonds sont parfois insuffisants pour répondre aux besoins d’investissements. Les PPP et les bailleurs de fonds internationaux prennent alors le relai pour développer des programmes d’infrastructures, mais également des programmes de contenu.

Au-delà de leur financement, les programmes de « service universel » répondent désormais à de nouveaux besoins dans le domaine de l’éducation, de la santé… Le gouvernement répond quant à lui à la problématique centrale de la relation entre l’Etat, ses administrés et l’économie.

Cette formation permettra aux participant de comprendre les fondements de l’intervention publique dans le secteur des NTIC, les modalités de l’intervention publique et les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles, ainsi que les nouveaux enjeux liés à la révolution numérique : déploiement des autoroutes de l’information et le développement des contenus.

Le Cloud (nuage en anglais) est un ensemble de matériel, de raccordements réseau et de logiciels qui fournit des services sophistiqués que les individus et les collectivités peuvent exploiter à volonté depuis n’importe où dans le monde. Le Cloud computing est un basculement de tendance : au lieu d’obtenir de la puissance de calcul par acquisition de matériel et de logiciel, le consommateur se sert de la puissance mise à sa disposition par un fournisseur via Internet.

Cette formation adresse l’ensemble des problématiques du Cloud : aspects techniques : définitions, technologies ; aspects marketing : différentes offres sur le marché, prix ; aspects juridiques, en particulier la protection des données personnelles ; aspects stratégiques : politique des Etats, des fournisseurs ainsi que régulation.

Le préalable à la portabilité est bien sûr la définition d’un plan de numérotation national. A priori simple, nous verrons que cet exercice revêt pour un régulateur une certaine complexité.

Les autorités de régulation, mais aussi les opérateurs de télécommunication (MNO) et les opérateurs virtuels (MVNO) se posent la question de la portabilité du numéro, de son intérêt, des modalités de sa mise en œuvre.

Cette formation a pour objectif de permettre aux participants de mieux comprendre ce qu’est la portabilité, comment elle fonctionne, les technologies qui permettent de la réaliser, et ses impacts sur le marché et la régulation. Elle aborde également la problématique de la portabilité sur les marchés prépayés, de manière à mieux utiliser ce levier pour accroître la concurrence.

Cette formation explicite les différents régimes de Service Universel et les raisons de leurs succès ou échecs respectifs. La question centrale du financement du Service Universel fera l’objet d’une attention particulière. Différents types de programmes seront présentés, afin d’illustrer le caractère protéiforme du Service Universel et la manière dont un régime de Service Universel bien pensé peut donner lieu à la réalisation de projets structurants pour un pays.

Cette formation, théorique, sera appuyée et enrichie d’exemples concrets.

Partie cachée de l’iceberg des systèmes d’information et des services numériques modernes, le Datacenter est la brique de base essentielle à la concrétisation de tous les usages d’aujourd’hui, tant pour les entreprises que pour les consommateurs. Si le Cloud, le Big Data, la « consumérisation » et la multitude d’applications qui font tenir le monde dans nos smartphones s’inscrivent plus volontiers dans la hype des médias, l’élément complexe et austère qu’est le Datacenter est incontournable lorsqu’il s’agit de faire remettre les pieds sur terre au nuage et de professionnaliser la production des services.

Cette formation permettra aux participants de mieux appréhender la définition du Datacenter, son fonctionnement, mais également les enjeux de souveraineté Nationale auxquels il permet de répondre.

Cette formation inclut la visite d’un Datacenter majeur.

La qualité de service tant en ce qui concerne la performance des réseaux que leur couverture est un objectif crucial pour le développement des NTIC.

Cette exigence de qualité est prise en considération à tous les niveaux. L’IUT a développé avec les industriels, les opérateurs et les autorités de régulation des indicateurs de qualité ; Les Etats fixent des seuils à respecter dans les licences ; Les clients utilisateurs des services, qu’ils soient particuliers, entreprise, administration, ONG … sont très sensibles à la qualité.

A travers cette formation, nous exposons les indicateurs permettant de mesurer la qualité technique des réseaux, les méthodes de réalisation des audits de la qualité des réseaux, l’analyse des résultats, et les moyens de permettre aux opérateurs d’améliorer leurs performances.

Cette formation permettra également aux participants de mieux appréhender la mesure de l’expérience utilisateurs.

La notion de services à valeur ajoutée est très large et donc très floue, ce qui constitue une problématique certaine pour leur règlementation et leur régulation.

Cette formation s’intéresse aux services à valeur ajoutée audio et SMS, c’est-à-dire ceux qui nécessitent l’utilisation d’un plan de numérotation adapté (attribué par le régulateur) et qui utilisent non seulement le réseau, mais aussi le système de facturation des opérateurs, puisque ces derniers reversent une partie de la rémunération qu’ils perçoivent au fournisseur de service à valeur ajoutée.

Tous les pays font l’objet d’attaques via Internet, les gouvernements informatisent leurs administrations et leurs décideurs travaillent sur des programmes e-Gouvernement. Des informations extrêmement sensibles transitent librement sur leurs réseaux et dans certains cas via Internet et des serveurs largement ouverts au public.

Dans le cadre de cette formation, nous examinerons les risques auxquels les pays et administrations s’exposent, les mesures à prendre pour se prémunir, et les actions complémentaires indispensables.

Parents pauvres de la régulation, les problématiques postales sont rarement adressées. La régulation se focalise essentiellement sur les problématiques des télécommunications.

Le premier enjeu pour la Poste semble être sa survie, même si en regardant de plus près, il s’avère que certains services se développent et que d’autres peuvent être prometteurs. La régulation a certainement un rôle à jouer à plus d’un titre : pour stimuler les services en croissance, pour enrayer le déclin de l’entreprise « Poste », mais aussi pour intégrer la régulation postale dans le cadre global de la régulation des NTIC.

Cette formation permet de mieux appréhender les enjeux de l’avenir de la poste et le rôle de la régulation postale.

Votre Nom :

Objet :

Votre Email : Optional

Votre Numéro de téléphone :

CONTACT

Vous souhaitez plus d'informations sur nos formations ?

Vous souhaitez des informations complémentaires sur nos formations ? Contactez nous

N’hésitez pas à nous faire part de vos besoins, nous vous répondrons très vite.

↓
X